Le mandat de vente : les différents types et ses intérêts

Agence Immobilière

Le mandat de vente : les différents types et ses intérêts

Il s’agit d’un contrat bilatéral
signé entre un propriétaire et un agent immobilier c’est-à-dire  une action par laquelle  une personne délègue à une autre la
possibilité d’agir, de négocier, et autres en son nom et pour son  compte lors de la vente d’un bien immobilier.
En pratique, cela facilite la transaction, car le professionnel met à la fois
le logement sur le marché et cherche des acheteurs.

Le contenu de ce mandat

Afin de garantir les droits du
propriétaire-vendeur, certaines clauses obligatoires doivent être insérées dans
le mandat de vente comme :

  • L’identité du mandant : il peut être une ou
    plusieurs personnes lorsque le bien est en indivision. Et les coordonnées de
    chacune doivent être mentionnées.
  • L’identité du mandataire : il peut s’agir
    d’un agent qui travaille pour son propre compte ou pour celle d’une agence immobilière.
    Notons que la possession d’une carte grise est obligatoire.
  • Les détails du bien : une description
    exhaustive du logement, des installations et de ses annexes.
  • Le montant du bien : c’est le prix que le
    vendeur va obtenir après la vente du bien. L’estimation ne doit pas être surévaluée
    ou sous-évaluée.
  • Les frais d’agence : c’est le salaire que
    l’agent va recevoir en contrepartie des services rendus. Ce montant doit figurer
    dans le mandat et il est payé qu’après la conclusion de l’acte de vente
    effectif chez l’officier public.
  • Le délai du mandat : sachez que la loi ne précise
    aucune durée, mais dans la pratique, elle est de 3 mois renouvelables par
    tranche d’un mois et dont la durée maximale est d’un an.
  • Et autres.

Les différentes catégories existantes

Depuis l’adoption de la loi
Hoguet en 1970, si vous souhaitez faire appel aux services d’une agence, la
rédaction d’un mandat de vente est obligatoire. Donc, il permet de formaliser
la relation entre les deux parties c’est-à-dire le vendeur  et son agent immobilier. D’une manière
générale, il existe quatre formes de mandat suivant le niveau de l’implication
de l’agent. Tout d’abord, il y a le mandat simple qui permet au vendeur de
demander l’aide à d’autres agences sans paiement de commission et aussi de
vendre l’actif par ses propres actions. Donc, il laisse plus de liberté au
vendeur. Ensuite, le mandat exclusif consiste à confier l’exclusivité de la
vente à une seule agence. Il est plus contraignant, car le vendeur n’a plus le
droit de rechercher des acheteurs par ses propres moyens et autres. Puis, le
mandat co-exclusif est un aménagement de celle de l’exclusif c’est-à-dire que
vous pouvez demander les services d’un certain nombre d’agences connues à  l’avance. Et enfin, le mandat semi-exclusif
vous donne l’occasion de rechercher des acquéreurs par votre initiative.

Les intérêts du mandat de vente

Il est important de savoir que
les frais d’agence s’élèvent en principe entre 3% à 8% du montant de vente du
bien. Cependant selon les statistiques, plus de la moitié des vendeurs font
toujours appel à la prestation des agences au moment de leur transaction, car
ils savent que ce n’est pas si simple de vendre une maison sans l’aide d’un
professionnel. Sachez que seule l’expertise d’un agent immobilier vous permet
d’apporter le savoir-faire nécessaire dans l’attractivité de l’annonce et
surtout dans la sélection des potentiels acquéreurs. Il vous aide aussi à déterminer
le prix convenable de votre bien selon la réalité sur le marché. Et, il est également
capable de vous accompagner dans la négociation du prix de vente avec le client
afin de parvenir à une transaction aux meilleures conditions financières que
possible.